27 mars 2020

Pandémie
l'ennemi invisible

L'ombre des pandémies plane sur l'histoire et l'évocation de leurs noms continue à faire frémir.

Si les dernières épidémies ont été nettement moins meurtrières, ces ennemis invisibles sont encore bien présents.

La grippe espagnole

1918 - 1919

Cette pandémie grippale virulente et contagieuse se répand de 1918 à 1919. Elle prend le nom de grippe espagnole car l'Espagne est le seul pays à publier librement les informations relatives à cette épidémie.

Le virus fait ses premières victimes aux Etats-Unis, se propage ensuite en Europe et dans le monde entier.

Elle tuera cinq fois plus que les combats de la Première guerre mondiale soit 20 à 50 millions de morts selon l'Institut Pasteur.

La grippe asiatique

1957 - 1958

Votre navigateur ne supporte pas ce format vidéo.

Identifiée pour la première fois dans dans le sud de la Chine en 1957, la grippe asiatique se propage rapidement dans le monde entier.

Cette épidémie est associée à la première préparation d'un vaccin pour lutter contre une pandémie.

La grippe asiatique entraînera la mort de 1 à 4 millions de personnes dans le monde entier selon l'OMS.

La grippe de Hong Kong

1968 - 1970

Votre navigateur ne supporte pas ce format vidéo.

Cette pandémie débute son tour du monde à l'été 1968. Provenant de Hong Kong, le virus traverse l'Asie puis les Etats-Unis et déferle sur l'Europe fin 1969.

Pour les épidémiologistes, cette grippe est la première pandémie de l'ère moderne, celle des transports aériens.

Elle fera environ 1 million de victimes dans le monde selon l'OMS.

Swissair

Le SIDA

syndrome d'immunodéficience acquise
depuis 1981

Glenn Garner

Votre navigateur ne supporte pas ce format vidéo.

Découvert au début des années 1980, Le SIDA est considéré comme une pandémie depuis 2002. Il n'existe à l'heure actuelle aucun vaccin ou traitement définitif.

AFP

En 2018, environ 770 000 personnes sont décédées de maladies liées au VIH. L'Afrique subsaharienne est de loin la première région touchée.

Le SIDA est responsable de 32 millions de morts, selon l'Onusida.

Le Matou

Le SRAS

syndrome respiratoire aigu sévère
2002 - 2003

Votre navigateur ne supporte pas ce format vidéo.

Transmis de la chauve-souris à l'homme, le SRAS émerge fin 2002 dans le sud de la Chine. Ce virus s'avère redoutablement contagieux, provoquant des pneumonies aigües parfois mortelles.

AFP

Au printemps 2003, il provoque une véritable psychose en Asie. Le SRAS touchera finalement une trentaine de pays, mais avec un bilan limité.

Ce virus causera la mort de 774 personnes dans le monde, dont 349 en Chine continentale et 299 à Hong Kong.

AP

La grippe aviaire

2003 - 2004

DR

A l'origine d'une psychose mondiale, la grippe aviaire ravage d'abord les élevages de poulet de Hong Kong avant de se transmettre à l'humain.

L'OMS décréte une urgence de santé publique de portée mondiale, mais le bilan restera limité à 400 morts.

DR

La grippe A (H1N1)

grippe porcine
2009 - 2010

Votre navigateur ne supporte pas ce format vidéo.

La grippe A (H1N1) apparaît dans le centre du Mexique en mars 2009. En avril, elle gagne la Californie, avant de se propager rapidement au reste du monde.

L'alerte pandémique est lancée le 11 juin 2009.

AFP

Des campagnes de vaccination sont organisées. Les pays occidentaux et l'OMS sont critiqués pour une mobilisation jugée surdimensionnée pour un virus moins meurtrier que redouté.

Le bilan officiel de 18 500 morts est aujourd'hui estimé à 15 fois plus.

DR

Le virus Ebola

2013 - 2016

Jérôme Delay/AP

Votre navigateur ne supporte pas ce format vidéo.

L'épidémie Ebola en Afrique de l'Ouest débute par la Guinée en décembre 2013, avant de s'étendre au Liberia et à la Sierra Leone. Moins contagieux que d'autres maladies virales, Ebola est redoutable en raison d'un taux de mortalité très élevé.

Euronews

Depuis mars 2015, les efforts de lutte contre l'épidémie permettent peu à peu de réduire la transmission et de limiter les résurgences.

Le bilan de l'OMS recense au total au moins 28 000 cas pour plus de 11 000 décès, ainsi que plus de 10 000 survivants avec séquelle.

DR

Cette story est publiée sans but commercial. Si vous possédez les droits d'usage des médias présents dans cette story et que vous ne souhaitez pas qu'ils y apparaissent, merci de me le faire savoir à contact@pflry.eu. Ils seront retirés immédiatement.

This story is published for no commercial purpose. if you own the commercial rights of medias showed in this story and you do not want them to be used, thank you to let me know at contact@pflry.eu. They will be removed immediately.

DR