5 février 2020

Cholitas luchadoras

Les Cholitas luchadoras de Bolivie sont une communauté de femmes qui ont choisi la lutte comme moyen d'expression.

Ces femmes se sont battues et continuent à se battre pour la reconnaissance de leur identité dans la société bolivienne.

Eduardo Leal

The Fighting Cholitas

Dans la ville d'El Alto, se déroule un des spectacles les plus étranges de Bolivie, les combats de Cholitas.

Evénement populaire

Spectacle théâtral s'inspirant de la lutte nord‑américaine, cet événement attire désormais des foules hebdomadaires.

Votre navigateur ne supporte pas ce format vidéo.

Lucha libre

Ce type de lutte reprend les codes de la lucha libre mexicaine et met l'accent sur le divertissement, la mise en scène et les intrigues dramatiques.

EFE

Combattantes

En 2000, un groupe de femme crée un cercle de luchadoras. Plus qu'un loisir, c'est un moyen de dénoncer les violences domestiques et de défendre leurs droits.

Votre navigateur ne supporte pas ce format vidéo.

Indiens aymara

Cholita vient du mot chola, à l'origine un terme péjoratif se référant aux populations indigènes principalement aymara.

Identité bolivienne

Le costume traditionnel des Cholitas, héritage du colonialisme espagnol, donne aux combats leur style unique.

Votre navigateur ne supporte pas ce format vidéo.

Lutte à temps partiel

Elles sont vendeuses de rue, secrétaires, mère au foyer… La lucha libre permet d'améliorer leur quotidien.

Dignité retrouvée

Elles font désormais partie intégrante de l'identité nationale bolivienne. Elles symbolisent la dignité retrouvée des populations indiennes.

Cette story est publiée sans but commercial. Si vous possédez les droits d'usage des médias présents dans cette story et que vous ne souhaitez pas qu'ils y apparaissent, merci de me le faire savoir à contact@pflry.eu. Ils seront retirés immédiatement.

This story is published for no commercial purpose. if you own the commercial rights of medias showed in this story and you do not want them to be used, thank you to let me know at contact@pflry.eu. They will be removed immediately.

Luisa Dörr